Mission au Guatémala pour soutenir le Programme VALENTINA.


Arrivé le 2 juillet 2019 pour une mission au Guatémala dans la ville du même nom, David Bélanger, le fondateur de WOB y sera pour au moins 9 mois afin de soutenir un nouveau partenaire local, le Programme Valentina, dans un mandat du CECI (Centre d’Études et de Coopération Internationale).

David Bélanger, fondateur du collectif WOB pour l’employabilité et la mobilité des jeunes fait un mandat du 2 juillet 2019 au 30 mars 2020 qui consistera a réaliser différentes activités de formations pour les employés des partenaires du CECI et les jeunes candidats à la recherche d’un travail soutenus par le Programme Valentina et les autres organisations partenaires du CECI au Guatémala. C’est grâce au programme de Uniterra 3 et du CECI du Canada que David peut offrir ses services en renforcement des capacités au Programme VALENTINA, créé par les fonds d’investissement Funsepa.

En 2017 au Guatemala, seules 163 écoles sur un total de 34 000 avaient accès à Internet et seulement 4 000 d’entre elles disposent de certaine modalité technologique dans leurs salles de classe. Il ne fait aucun doute que la fracture numérique se creuse et touche une grande partie de la population, en particulier les enfants et les jeunes. C’est avec l’encouragement de répondre à ces besoins et de tirer parti de l’essor du secteur des technologies que le programme VALENTINA de Funsepa est né. VALENTINA a formé des jeunes à risque, en situation précaire, grâce à un modèle éducatif innovant visant à fournir à leurs étudiants les compétences attendues par les employeurs du secteur, le programme les insère sur le lieu de travail dans des opportunités d’emploi du secteur des technologies. C’est ainsi que l’équipe de VALENTINA a réussi à former de jeunes Guatémaltèques et à créer ainsi une carrière de travailleurs qualifiés, notamment par des tests psychométriques poussés et des évaluations des compétences, des habiletés et du comportement.

Responsabilités et résultats attendus :

  • Assurer une participation et une représentation égales des femmes et des jeunes dans toutes les activités du mandat dans le développement d’outils durables.
  • Analyse des processus existants de l’entreprise partenaire et de leurs valeurs ajoutées.

Objectifs : S’assurer que le processus des activités de gestion est compris de tous et que la chaîne de valeur répond bien à la mission du programme Valentina. Cette analyse permettra en autre d’évaluer les valeurs ajoutées, valeurs d’affaires et d’éliminer les processus sans valeurs ajoutées pour améliorer les processus en continu et de les partager avec les parties prenantes de manière efficace. Des formations aux propriétaires des processus seront données afin de leur transmettre les connaissances pour les définir, les évaluer, les améliorer et de les maintenir pour une autonomie de l’organisation.

Période : Pendant la première partie de la phase d’analyse, environ 3 jours par semaine pendant plus ou moins 2 mois.

  • Analyse des solutions informatiques de gestion des ressources humaines. Planification d’une stratégie pour doter l’organisation d’un système d’information qui répondra aux besoins du programme Valentina en matière de gestion d’information.

Objectifs : Évaluation des candidats et des employeurs pour faire un meilleur match entre les besoins des entreprises et ceux des jeunes.

Notamment pour des objectifs de formations en renforcement des capacités pour permettre aux jeunes d’accéder à un emploi intéressant de qualité qui répondra non seulement au besoin des employeurs, mais aussi aux besoins des candidats pour améliorer leurs conditions de vie tout en comblant les besoins des entreprises en ressources humaines qualifiées par le programme Valentina.

Période : Au cours de la deuxième partie de la phase d’analyse, environ 3 jours par semaine pendant plus ou moins 6 mois.

Objectifs : Développement des capacités par des ateliers de formation pour les jeunes femmes et jeunes hommes dans la réalisation et la gestion de sites Web et autres projets connexes afin d’améliorer leurs compétences du domaine.

  • Renforcement des capacités à gérer la mise à jour et la sécurité des données d’un site Web.
  • Renforcement des capacités à améliorer les communications et la gestion de l’information visant à mettre en place l’opérationnalisation des stratégies de communication Web et marketing numérique (réseaux sociaux, infolettres etc.).

Période : À raison de 4 à 8 heures par semaine. Évaluer à environ 20 formations.

Objectifs : Transmettre les rapports requit par l’organisation destinataire et le programme Uniterra 3.

  • Rédaction des rapports de suivis et d’évaluation pour aider le CECI Guatemala dans la compilation les données statistiques afin de répondre au mandat du programme Uniterra 3.

Période : juillet pour le plan de travail, le 15 novembre pour un rapport à mi-parcours et fin mars pour le rapport de fin de session

À propos des partenaires locaux

L’objectif de Funsepa est d’améliorer la qualité de l’éducation au Guatemala grâce à une utilisation innovante de la technologie, son programme VALENTINA vient supporter l’insertion professionnelle des jeunes guatémaltèques pour des emplois du secteur de la technologie de l’information et des communications afin de combler les nombreuses opportunités manquées dans ce secteur par les jeunes pour les besoins du marché local. C’est par le biais du programme de formation qu’ils offrent aux jeunes des formations accélérées de 6 semaines pour une meilleure autonomie à l’emploi.

L’efficacité de la mesure permet d’accélérer leur apprentissage des technologies de l’information et des communications pour les besoins des organisations qui participent au programme de financement où les talents une fois qualifiés sont placés dans des emplois intéressants chez les partenaires employeurs.

L’organisation vient faire le match entre les besoins des entreprises pour des ressources humaines du domaine et le bassin de jeunes talents qualifiés par le programme qui cherchent un emploi dans ce domaine.

Les résultats sont convaincants, ce procédé a permis aux jeunes du Programme VALENTINA d’atteindre de meilleur résultat comparatif, car le chemin régulier des longues études spécialisées demande investissement de temps et d’argent sans oublier que ce type de scolarisation n’est pas accessible à tous. Le Programme VALENTINA a prouvé que ce type de programme donne 24% plus de chances aux jeunes de réussir leur année scolaire que les formations données dans les écoles traditionnelles.

Ce type d’approche permet également de réduire de moitié le taux d’abandon des étudiants par rapport au système traditionnel, ainsi le programme contribue activement à combattre le décrochage scolaire.

Référence : http://funsepa.org/cms/es/investigaciones/